Billets d'Opéra à Rome

Terme di Caracalla


Poltronissima, € 150
Poltrona, € 125
Settore A, € 100
Settore B, € 75
Settore C, € 62



Turandot, Opéra de G. Puccini

Turandot, Opéra de G. Puccini

Les Thermes de Caracalla (Terme di Caracalla) accueilleront la nouvelle production de Turandot, qui sera représentée par l'orchestre et le chœur du Teatro dell’Opera di Roma pendant la saison estivale 2015, laquelle est dédiée au grand maestro Giacomo Puccini.
C'est un opéra en trois actes sur la musique de Giacomo Puccini et d'après le livret en italien de Giuseppe Adami et Renato Simoni.

Turandot a été créé le 25 avril 1926 au Théâtre de la Scala à Milan après la mort de Puccini ; cela avait donc requis la collaboration de Franco Alfano.

Le nom éponyme de la protagoniste, la princesse Turandot, est d'origine perse et signifie « La Fille de Turan », Turan étant une région d'Asie centrale qui constituait autrefois une partie intégrante de l'Empire perse. L'opéra se base sur un poème perse, un trésor du grand poète Nezami que François Pétis de La Croix avait inclus dans son anthologie de contes persans, Les Mille et un jours (1710-1712) ; la princesse russe de l'original a été remplacée par une princesse chinoise, glaciale et cruelle. Se basant sur ce conte, Carlo Gozzi crée une tragi-comédie qui a par la suite été remaniée par le poète allemand Friedrich Schiller. Le livret de Turandot de Puccini se base pour sa part sur une traduction italienne de l'ouvrage de Schiller.

Il s'agit d'un des opéras les plus prisés et joués d'Italie, voire même du monde entier, et quant à sa popularité parmi les opéras de Puccini, il se range en quatrième place derrière La Bohême, Tosca et Madama Butterfly.

Du point de vue musical, le deuxième acte est mis en valeur par le rôle particulièrement exigeant pour la soprano, par ses notes élevées à l'extrême et ses quelques touches wagnériennes. La confrontation entre le ténor et la soprano est également remarquable. Au troisième acte, l'air célèbre Nessun Dorma se détache et a été interprété par des ténors de grande envergure comme Miguel Fleta, Jussi Björling, Mario del Monaco, Franco Corelli et Luciano Pavarotti, parmi bien d'autres.

L'action se déroule dans la Chine ancienne et conte l'histoire de la cruelle princesse Turandot qui, pour venger une de ses ancêtres, lance un défi à ses prétendants. Ils sont contraints à résoudre trois énigmes, faute de quoi ils seront décapités. Calaf, un prince inconnu parvient à élucider les énigmes proposées et en revanche, il met la princesse Turandot au défi de deviner son nom. Turandot ordonne alors à tout Pékin de ne pas fermer l'œil avant que le nom du soupirant inconnu soit révélé. Après maint sang versé l'histoire se termine bien culminant dans une retentissante effusion de voix et d'émotion.




image Baths of Caracalla (Terme di Caracalla) / Photo by C.M. Falsini