Billets d'Opéra à Rome

Terme di Caracalla


Settore B, € 75
Settore C, € 62



Tosca, Thermes de Caracalla

Tosca, Thermes de Caracalla

L'opéra, incarnation de la musique sous sa forme la plus passionnée, n'a jamais été mieux servi que par l'un des premiers chefs-d'œuvre de Giacomo Puccini, Tosca. Bien loin des incursions ultérieures du compositeur dans l'exotisme, le réalisme cru de Tosca en fait l'une des œuvres les plus captivantes du genre.

Rome, 1800. Cesare Angelotti, consul déchu de la République romaine établie sous la domination napoléonienne, s'échappe de prison.  Il se précipite dans l'église de Sant'Andrea della Valle où il trouve l'artiste Mario Cavaradossi travaillant sur un portrait de Marie-Madeleine, l'image de celle-ci s'inspirant clairement de la sœur d'Angelotti, la marquise Attavanti. Cavaradossi accepte de cacher le fugitif. Mais son acte de générosité ne fait qu'attiser la jalousie de son amante, Floria Tosca, qui soupçonne une liaison entre Cavaradossi et la marquise.

Le baron Scarpia, chef de la police, trompe Tosca en la convainquant par la ruse de le mener à Cavaradossi. Il torture le peintre pour que celui-ci lui révèle la cachette d'Angelotti. Tosca, incapable de supporter davantage les cris de Cavaradossi, finit par avouer à Scarpia où se trouve Angelotti.

Plutôt que de se rendre aux sbires de Scarpia, l'ancien consul se suicide. Cavaradossi est condamné à mort et Tosca est à la merci de Scarpia. Écœurée par les avances de ce dernier, elle accepte néanmoins de faire tout ce qu'il lui demande tant que Cavaradossi a la vie sauve. Scarpia consent à ce que les bourreaux de Cavaradossi tirent des cartouches à blanc plutôt de vraies balles.

Tosca ajoute une dernière condition avant de se donner au chef de la police : un sauf-conduit pour qu'elle et Cavaradossi puissent quitter la ville. Pendant que Scarpia signe l'ordre, l’héroïne saisit l’occasion de le tuer en lui plantant un couteau dans le dos. Alors que Cavaradossi s'apprête à faire face au peloton d'exécution, Tosca lui explique qu'il doit seulement faire semblant de mourir. Mais Scarpia, agissant depuis sa tombe, a un dernier tour dans son sac.

Une histoire aussi captivante ne pouvait se raconter que sur une musique sensationnelle et Puccini n'a pas déçu. Tosca contient certaines de ses mélodies les plus réputées, dont Recondita armonia, Vissi d'arte et E lucevan le stelle. Toutefois, le vrai coup de génie de Puccini réside dans son Te Deum, qui clôture le premier acte : Scarpia y accompagne les membres du chœur de l'église en détournant l'innocence de leurs mots par ses propres intentions blasphématoires.

Créée à Rome au Teatro Costanzi le 14 janvier 1900, Tosca demeure l'une des œuvres les plus puissantes de l'opéra. Son interprétation par le Teatro dell'Opera di Roma dans les Terme di Caracalla, dans la ville même où se déroule son action, promet d'être une expérience absolument fascinante.




image Thermes de Caracalla à Rome / Photo by C. M. Falsini