Billets d'Opéra à Rome

Teatro dell'Opera di Roma


Pas disponible



Tosca, Opéra de Giacomo Puccini

Tosca, Opéra de Giacomo Puccini

Tosca de Giacomo Puccini arrive à Rome, où l'action de l'opéra se déroule, sur la même scène que celle où eut lieu la première le 14 janvier 1900 : le Teatro Costanzi aussi appelé Teatro dell’Opera di Roma. La production est également fidèle à celle de la première.

Cet opéra en trois actes, sur un livret en italien de Giuseppe Giacosa et Luigi Illica, tiré de la pièce La Tosca (1887) de Victorien Sardou, est l'un des opéras les plus célèbres du compositeur, tout comme le sont Madama Butterfly et La Bohème. C'est aussi un des meilleurs exemples du vérisme italien, ce qui peut être apprécié en termes d'intensité dramatique, qu'aucun autre opéra de Puccini n'égale.
D'un point de vue musical, Puccini conserve son style de continuité musicale, dans laquelle arias, récits, chœurs et autres formes musicales s'alternent tout en contribuant à l'homogénéité de l'œuvre.

Dans Tosca, se trouvent quelques unes des arias les plus appréciées du répertoire d'opéra, comme la très belle romanza chantée par Mario Cavaradossi Recondita armonia, l'intense Te Deum de la scène finale du premier acte, l'aria de Tosca Vissi d'arte et la célèbre aria de Mario E lucevan le stelle.

Amour, passion, désir, drame, intrigue, jalousie, tromperie, violence et mort s'entremêlent dans cet opéra à lourde charge émotionnelle, dans lequel Puccini reflète le pouvoir des forts sur les faibles lors d'une période difficile de l'histoire politique et religieuse de l'Italie.

L'action se déroule à Rome en juin 1800, après la défaite de l'armée autrichienne vaincue par Napoléon lors de la bataille de Marengo (Italie). Le drame implique trois protagonistes : Floria Tosca, une célèbre cantatrice qui est amoureuse du peintre Mario Cavaradossi ; Mario lui-même qui a aidé un fugitif à prendre la fuite ; et le Baron Scarpia, le chef de la police romaine.

L'émotion est au zénith dans ce drame intense du magnifique compositeur italien Giacomo Puccini.




image Silvia Lelli / Teatro dell’Opera di Roma