Billets d'Opéra à Rome

Teatro dell'Opera di Roma


III (Poltrone di Platea), € 188
V (Palchi Laterali plt 1 Ord avanti), € 162



Peter Grimes, Opéra de B. Britten

Peter Grimes, Opéra de B. Britten

Le Teatro dell’Opera di Roma accueille sur sa scène une production de Peter Grimes, opéra de Benjamin Britten adoré du public. Ce grand théâtre situé au cœur de la capitale italienne a ouvert ses portes en 1880 et est largement considéré comme l’une des plus importantes salles d’opéra de tout le pays. L’œuvre qui y est interprétée est arrangée en un prologue et trois actes et devrait fournir un divertissement théâtral et musical spectaculaire à tous ceux qui y assistent. Peter Grimes a été produit de nombreuses fois et fait l’objet d’innombrables enregistrements depuis sa création.

Britten a écrit cet opéra durant la Seconde Guerre mondiale, entamant son écriture aux États-Unis et l’achevant à son retour dans son Angleterre natale en 1943. Il a conçu sa partition après avoir lu The Borough, poème narratif de George Crabbe. L’œuvre a été créée au Sadler’s Wells Theatre de Londres le 7 juin 1945 et a connu un succès immédiat tant auprès des critiques d’opéra que des spectateurs. Bien que l’opéra se déroule dans un environnement fictif, beaucoup s’accordent désormais à dire que la petite ville côtière où a lieu l’action de Peter Grimes est inspirée de la station balnéaire d’Aldeburgh dans le Suffolk. C’est en effet là qu’est né Crabbe et qu’a vécu Britten, plus tard dans sa vie.

Peter Grimes est souvent décrit comme un opéra qui hante l’esprit. Il est centré sur la chute d’un pêcheur dans une communauté très soudée vivant au bord de la mer et les conséquences quelque peu dévastatrices qui suivent la disparition d’un apprenti, employé auparavant par le personnage du titre. Des doutes quant au responsable de cette disparition remontent à la surface. Les thèmes de l’isolement, des préjugés et de l’incidence négative des rumeurs d’une petite ville sont tous abordés. En toile de fond, il y a aussi le thème de la mer, que Britten semble utiliser comme une métaphore pour cacher et dévoiler les choses. Britten a composé plusieurs interludes musicaux autour de ce thème. Ils avaient l’aspect pratique d’offrir aux machinistes suffisamment de temps pour changer les décors sur scène. Les « Interludes marins », comme ils sont appelés collectivement, ont toutefois acquis leur propre popularité et ont été publiés séparément du reste de l’opéra. 

Cette production de Peter Grimes au Teatro Costanzi, ou Teatro dell’Opera di Roma, captivera les spectateurs qui connaissent et aiment déjà la musique de Britten mais offrira aussi un grand plaisir musical à ceux n’ayant jamais entendu son œuvre.




image Opéra de Rome / Silvia Lelli / Teatro dell'Opera di Roma