Billets d'Opéra à Rome

Terme di Caracalla


Poltronissima, € 125
Settore A, € 94
Settore B, € 68
Settore C, € 49



Mass, Leonard Bernstein

Mass, Leonard Bernstein

Leonard Bernstein a composé Mass à la demande de Jacqueline Kennedy et en l’honneur du défunt mari de la Première Dame américaine. La pièce est en partie un canon catholique et en partie une comédie musicale moderne, un genre dans lequel le compositeur se sentait à l’aise. Mass est créée le 8 septembre 1971 au John F. Kennedy Center for the Performing Arts à Washington. Elle récolte alors de nombreuses mauvaises critiques, mais le public apprécie son approche novatrice et sa progression dramatique. Après tout, il est rare de voir une œuvre de musique sacrée avec un décor scénique complet, des danseurs et une multitude de langues et de dilemmes. Cette saison, Mass de Bernstein est accueillie chaleureusement aux Thermes de Caracalla de Rome.

Sur la scène du théâtre antique, Mass peut véritablement dévoiler son potentiel dramatique. Le décor historique se marie aux origines anciennes de l’œuvre et contraste en même temps avec les sensibilités modernes de la pièce. Si de nombreux passages suivent la forme traditionnelle et le texte latin, on trouve également des parties en anglais et en hébreu, écrites par Stephen Schwartz, Paul Simon et Bernstein lui-même. Trois chœurs différents, un corps de ballet et la mise en scène et les costumes modernes indiquent que Mass s’écarte définitivement de la tradition. Cette innovation pourrait être interprétée à tort comme un sacrilège, ce qui explique en partie le mauvais accueil de la critique. Néanmoins, si on laisse de côté le dogme et les préjugés, Mass est une expérience véritablement transcendante.

Bernstein, Schwartz et Simon ont veillé à inclure dans leur œuvre du commentaire social en quantité et de puissants appels en faveur de la paix. Ces éléments sonnaient particulièrement justes en 1971, lorsque les États-Unis avaient entraîné plusieurs centaines de milliers de soldats dans la guerre du Vietnam et que la conscription augmentait. Au milieu des manifestations pour la paix, Mass trace le contour d’une société qui se divise graduellement : le conflit des pieux avec les désabusés. Le fossé continue de se creuser jusqu’à ce qu’il atteigne un point culminant explosif. Expert des comédies musicales dramatiques, Bernstein guide magistralement le public dans ce voyage et intègre le texte canonique de la messe catholique dans les procédés de sa propre représentation. Comme les spectateurs des Thermes de Caracalla pourront le constater, il en résulte une soirée innovante et percutante de musique, de danse, de théâtre et de spiritualité.




image Baths of Caracalla (Terme di Caracalla) / Photo by C.M. Falsini