Billets d'Opéra à Rome

Teatro dell'Opera di Roma


I (Palchi centrali plt 1-2 Ord avanti), € 125
II (Poltronissme di Platea), € 125
III (Poltrone di Platea), € 112
IV (Palchi Centrali plt 1-2 ord dietro), € 98



Le Lac des cygnes, Teatro dell'Opera di Roma

Le Lac des cygnes, Teatro dell'Opera di Roma

Commandé par le Théâtre du Bolchoï à Moscou au compositeur russe Piotr Ilitch Tchaïkovski, Le  Lac des cygnes est le premier des trois ballets écrits par le grand compositeur, tout en étant l'un des plus connu et le plus joué au monde.
Le Teatro Costanzi  (Théâtre de l'Opéra de Rome) présente ce ballet en quatre actes, lequel constitue un chef-d'œuvre dans l'histoire de la danse.

Avec une chorégraphie de Julius Reisinger, il fut joué pour la première fois au Théâtre du Bolchoï, le 4 Mars 1877 sans grand succès.

Cependant, en Janvier 1895, deux ans après la mort de Tchaïkovski, il fut joué au Théâtre Mariinsky à Saint-Pétersbourg, avec une nouvelle chorégraphie de Marius Petipa (premier et troisième actes) et Lev Ivanov (deuxième et quatrième actes). A cette occasion, il reçu un accueil triomphal qui va asseoir de manière durable sa renommée de grand classique.

Lorsque Tchaïkovski fut chargé par l'Opéra de Moscou de composer le Lac des cygnes, il n'avait jamais écrit auparavant de musique pour le ballet.
Ainsi pour cette composition qui éleva la musique de ballet à un genre musical à part entière, Tchaïkovski s'est inspiré d'une ancienne légende germanique (ce qui influença le titre de son nouveau travail) et incorpora des fragments de la musique de ses opéras Ondine et Le Voïévode (ballade symphonique). La force de la musique de Tchaïkovski, combinée à la perfection technique et expressive de la sublime chorégraphie, le tout alliée à l'un des plus célèbres «Pas de deux» du répertoire du ballet, lequel caractérise la technique, le style et la forme expressive de la danse classique, en font un travail vraiment unique.

Dans le Lac des cygnes, on peut trouver les idéaux du romantisme : l'imaginaire, le mystère, les sorts, les métamorphoses et l'amour qui vient à bout du mal, etc.
Il offre un conte de fée inoubliable, qui raconte l'histoire d'amour irrésistible de Siegfried et de la jeune reine Odette. Cette dernière et toute sa cour ont été transformées en cygnes par le sorcier Rothbar et ne retrouvent leur forme humaine que la nuit. Mais le sort sera brisé le jour où un homme déclare son amour éternel à Odette.




image Silvia Lelli / Teatro dell'Opera di Roma