Billets d'Opéra à Rome




    Luisa Miller, Ópera de G. Verdi

    Luisa Miller, Ópera de G. Verdi

    Luisa Miller ne voit pas le jour sous les meilleurs auspices. Toujours aussi patriote et activiste politique, Giuseppe Verdi a l’intention de créer une pièce révolutionnaire pour refléter les soulèvements italiens de 1848. Les autorités et les censeurs de Naples ne l’entendent toutefois pas de la même oreille. Frustrés, le grand compositeur et son librettiste Salvatore Cammarano doivent faire un virage à 180 degrés et choisissent un sujet tout à fait apolitique : des liens amoureux et familiaux complexes, associés à une intrigue dynastique, inspirée par la pièce de théâtre Kabale und Liebe (Cabale et Amour) de Friedrich Schiller. Contre toute attente, Luisa Miller s’avère un opéra tragique efficace, comme le public du Teatro Costanzi de Rome pourra sûrement l’apprécier.

    La sévérité des censeurs napolitains exaspère Verdi à un point tel que le compositeur ne produira plus jamais d’autre opéra dans la ville. Pour garantir l’approbation de l’œuvre, Cammarano supprime tous les commentaires politiques et sociaux inhérents au texte original de Schiller pour se concentrer plutôt sur les relations familiales et romantiques. Comme pour canaliser son insatisfaction quant au manque de contrôle créatif sur sa propre œuvre, Verdi compose quelques-uns de ses arias et duos les plus incendiaires et émouvants. La seule chose à laquelle les censeurs ne peuvent pas toucher est la partition puissante et inventive du compositeur, qui fait de Luisa Miller un opéra favori depuis sa première le 8 décembre 1849 au Teatro San Carlo de Naples.

    Tromperie, amour et intrigue bourgeoise font avancer l’histoire de l’opéra. Rodolfo, fils du comte Walter, se fait passer pour Carlo et entame une relation avec Luisa Miller. Les patriarches des deux familles désapprouvent fermement l’union des deux jeunes gens. Le comte arrête les Miller, mais est intimidé par Rodolfo qui, en colère, le menace de rendre public un sombre secret qui pourrait lui coûter son trône s’il ne libère pas Luisa. Walter doit obtempérer, mais insiste pour exécuter le vieux Miller. Fille aimante, Luisa ne peut pas l’accepter. La tragédie atteint un point culminant choquant et dévastateur, que la musique inspirée de Verdi accompagne à merveille.




    image Opéra de Rome / Silvia Lelli / Teatro dell'Opera di Roma